Ce qu’il faut (absolument) savoir du Développement Personnel

Ce qu’il faut (absolument) savoir du Développement Personnel

Tout ce que je vais dire provient de ma perception des choses, qui elle-même provient de mon expérience. Pour des réponses « officielles », chercher tout seul ;).

Résumé
— Le développement personnel, c’est ce qu’il se passe lorsqu’on a le sentiment d’avancer dans sa vie ;
— C’est un sujet dont les problèmes sont bien plus résolus qu’on croit.
— Suggestions : le livre Les 7 habitudes + les vidéos Youtube Wake Up Calls

Se Développer Personnellement = « Grandir »

D’après moi c’est un concept qu’on a tous au fond de nous. Cependant les comportements et les croyances vis-à-vis de cela sont assez diverses. Du coup, c’est le moment de se mettre à la page !

Laissez-moi donc m’essayer à l’exercice d’ « expliquer quelque chose qui te semble tellement naturel que tu n’arrives plus à l’expliquer » ¹

C’est quoi « être développé personnellement » ?

Imaginez-vous le vous d’il y a dix ans (je vais l’appeler Petit Michel), et comparez-le au vous d’aujourd’hui (je vais l’appeler Grand Michel). Est-ce que vous considérez qu’il y a un progrès dans la manière de penser et d’agir de Grand Michel par rapport à Petit Michel ? Est-ce que la vie n’a pas enseigné de grandes leçons à Grand Michel ? Est-ce qu’il n’a pas eu des révélations qui ont profondément changé sa manière de voir les choses ?

Alors, on peut considérer que Grand Michel est plus « développé personnellement » que Petit Michel. Il a grandi. Il est plus sage. C’est le plus Michel des deux Michel. D’ailleurs, si Grand Michel pouvait passer un coup de fil à Petit Michel, il aurait peut-être envie de lui donner des « conseils de vie ».

Et du coup le développement personnel ?

« Faire du développement personnel » c’est, disons,

Diriger ses efforts de manière consciente sur soi-même vers des états plus développés

(au sens décrit précédemment). C’est vouloir « avancer vers des états de mieux » activement.

On peut dire que tout le monde le fait dans la mesure où tout le monde « essaye de faire mieux », ou du moins « aimerait faire mieux ». Mais le faire de manière consciente permet d’accélérer le processus.

L’histoire des Robinson parallèles et leur guitare

Imaginez Robinson#, sur une île déserte. Paf, il tombe sur une guitare. Il ne sait rien de rien sur ce que c’est qu’une guitare. Il ne sait pas comment ça se tient, il a zéro notion de solfège. Il sait juste reconnaître un son qui sonne bien d’un son qui ne sonne pas bien.

Robinson0

Robinso0 manipule la guitare complètement au hasard, et dès qu’il arrive à jouer quelque chose qui sonne bien, il le note pour pouvoir le refaire. Il arrive à en jouer au bout de 50 ans. Mais en fait, il meurt de faim au bout de 26 ans. Plus rien à manger. Trop tôt donc. Dommage.

Robinson1

Robinson1, lui, a très envie de réussir à sortir de cette guitare une mélodie avant de mourir, alors il essaye activement de comprendre, de trouver la meilleure manière de mettre ses doigts, de les mettre au bon endroit, de comprendre comment trouver de bons placements de doigts… Essais, échecs, apprentissages.

Il réussit à jouer de la guitare en 25 ans. Du coup il peut en jouer pendant 1 an. C’est beaucoup mieux que Robinson0.

C’est pareil pour le développement personnel.

On peut grandir, passivement, mais pas très vite, voire pas du tout. Ou alors, on peut réfléchir à ce qu’il nous arrive, être actif, et grandir plus vite.

Robinson2

Robinson2, il est comme Robinson 1 mais il reçoit en plus, une fois par mois, un petit papier par pigeon voyageur ; chacun des papiers contient un conseil en une ligne, signé.

  • « Tu peux faire le même “ré” de plusieurs manières » — Jimi
  • « Tout est dans l’émotion » — Eric
  • « Tu pourras jouer la majorité des chansons pop avec la même suite de 4 accords » — Carlos
  • « Accorde souvent ta guitare » — Prince
  • « Te coupe pas les ongles de la main qui gratte les cordes » — Eddie
  • « Un accord mineur ça sonne plutôt triste, tandis qu’un majeur c’est plutôt joyeux » — Keith
  • « Demain on est quel jour ? » — Vendredi

Les conseils sont bons, mais en une ligne, parfois ou bien Robinson ne comprend pas, ou pire, il comprend autre chose que ce que la personne voulait dire.

Bon, in fine il progresse quand même plus vite : il sait un peu plus quoi tester, quoi entraîner ; de temps en temps il a un moment Eurêka et fait des liens entre deux messages différents. Essais, erreurs, apprentissages. Il met 20 ans à apprendre à jouer. Il peut jouer 5 ans de plus que Robinson1. Solide.

En développement personnel, l’équivalent de Jimi, Eric, Prince, Eddie, Keith et Vendredi, ce sont votre grand-mère, votre père, votre grande sœur, votre chien, la sagesse populaire, ou les citations des gens qui sont passés avant nous sur cette Terre.

  • « Il faut apprendre à s’aimer soi-même avant d’aimer les autres » ;
  • « Traite les autres comme tu aimerais être traité toi-même » ;
  • « Aie confiance en toi » ;
  • « Ne vis pas la vie des autres » ;
  • « La beauté commence au moment où tu décides d’être toi-même » ;
  • « Aies de la gratitude » ;
  • « Fais ton lit ».

On a ainsi des petites phrases de sagesse de ces gens là + nos expériences + notre propre réflexion, et ça commence à donner des trucs stylés.

Robinson3

À Robinson3, les pigeons voyageurs sont upgradés en aigles voyageurs, qui lui livrent des feuilles entières, une fois par semaine. Whaou !

  • « Comment jouer le générique de Game of Thrones » […] ;
  • « Comment jouer Creep de Radiohead » […] ;
  • « Comment jouer la Macarena » […] ;
  • etc.

Robinson3 apprend ainsi certains morceaux très vite. Il est content, mais bon, il est un peu gêné qu’il faille une feuille d’explication par morceau.

Là, je décris le cas de la masse de contenu qui tente de résoudre des problèmes de la vie, mais cas particulier par cas particulier. Pensez aux magazines de psychologie. Pensez à ces livres qui décrivent un problème très spécifique, ou qui le traitent de manière non structurée. Il y en a des dizaines et des dizaines. Ils disent des choses pertinentes, mais ni générales, ni concises.

Ça reste super pour Robinson3. Il gagne encore 5 ans (on en est à 15 ans).

Quand est-ce que ça s’arrête ?

Eh bien figurez-vous que pour le développement personnel, on en est au niveau Robinson4, voire même au niveau Robinson5.

Robinson4 et Robinson5

À Robinson4, une cigogne lui livre un bouquin de guitare. C’est La Guitare Pour les Nuls. Robinson4 le lit, et il est épaté par ce qu’il lit : « Whoah mais en fait il y a plein de gens qui ont eu les mêmes problèmes que moi ! ! Et il y a même des solutions ! ! C’est génial ».

Il y a toujours essais, erreurs et apprentissages, mais la vitesse d’apprentissage est démultipliée. Parce que le bouquin va des concepts globaux de musique, aux concepts particuliers de guitare, aux mouvements détaillés des doigts du guitariste. Il passe la barrière de la généralisation.

Temps d’apprentissage : 3 ans.

Tout ça pour dire

En matière de développement personnel et de relations interpersonnelles,
— Il existe des solutions aux problèmes que vous avez ;
— Ces solutions peuvent être bien plus satisfaisantes que des « techniques » de surface ; on peut les faire dériver de principes profonds, et induisent des changements profonds.

Là où c’est très contre-intuitif, c’est qu’il est communément cru que les problèmes de type « comportement personnel » et « relations entre humains » sont inextricables.

Eh bien, si vous êtes comme moi, vous seriez surpris. Puis excité, émerveillé, énergisé.

Les problèmes dont je parle contiennent notamment : les compétences sociales à usage romantique ; les relations de couple très long-terme ; les grandes décisions de vie (professionnelles notamment).

Il est temps de balancer là

Ouiiii ! Trois suggestions de contenu :

  1. Pour ceux qui sont plutôt lecture et plutôt conceptuels : Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent (The Seven Habits Of Highly Effective People), par Stephen Covey.
    Lien d’achat Amazon
  2. Pour ceux qui sont plutôt vidéo et action directe : le très bon David Laroche, sur Youtube, dans sa série Wake Up Calls.
  3. Quelque chose de très puissant mais qui mérite un article entier.

Ah oui

À Robinson5, on largue en parachute un prof de guitare.


🗃️ Lire un autre article

Sauter à la liste des articles 🌌


2 réactions au sujet de « Ce qu’il faut (absolument) savoir du Développement Personnel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *