Ma recommandation n°1 : The Seven Habits (1)

Ma recommandation n°1 : The Seven Habits (1)

Cher Discret,
Il y a 2 ans, je suis tombé sur un livre de développement personnel magnifique.

Dis m’en plus !

Oui ! Alors… mmh…
[20 min après]

Ça va pas ? Ça fait une heure que tu n’as rien dit.

Ouais je sais. Bon, en fait mon problème c’est que je pense que c’est tellement ouf que je me dis qu’en parler avec mes mots ne fera jamais honneur à ce que c’est, ou du moins, à la manière dont je le perçois. C’est un peu la même sensation lorsqu’il y a un film que tu as trop aimé et qu’il te manque les mots pour décrire pourquoi tu as aimé. Parce que tu te dis qu’il est impossible d’approcher l’expérience autrement qu’en regardant le film. (En vérité, l’expérience dont il s’agit est « de voir le film à travers tes yeux », mais on s’égare.)
Tous les mots que tu peux utiliser, ou tous les gestes que tu peux faire te semblent super fades.

Prends cette impression et multiplie la par 1024 : c’est à peu près ce que je ressens pour ce qui est dit dans ce livre. Au point qu’il me met un peu face à mes propres peurs. Mais c’est une autre histoire.

Ça me semblait trop puissant pour ne pas essayer.

N.B. : Quand je dis puissant, je veux dire « qui peuvent avoir beaucoup de résultats en peu de causes »

Dans la vraie vie

Ces deux dernières années, j’ai recommandé le livre à des gens que je connaissais, en particulier, et comme je ne voulais pas « toucher au propos », j’ai utilisé de grand mots pour dire que c’était un must-read et que un max de réponses de la vie étaient dedans.

J’ai plus eu l’impression de ne pas avoir été compris que l’inverse. Mais il y en a quand même qui s’y sont intéressés.

Sur Facebook

Gros post Facebook en mars 2016, 867 mots, un an pour me décider à le faire. J’y disais que j’étais heureux aujourd’hui, j’y ai fait des métaphores, etc.

8 likes.

Grosse ambiance

Il y en a au moins un qui s’y est intéressé.

Aujourd’hui

Parmi les personnes dont je parle au-dessus, il y en a quelques-unes qui m’ont fait part de leur expérience.

La mission que je me donne en ce moment (a.k.a la raison d’être de ce blog) + ces retours me font re-risquer l’inattention ou l’incompréhension, me re-torturer à en parler, me re-plonger dans un amas de pensées de type résolution-de-problème-peur-crainte-désir pendant des heures et des heures.

J’espère que le « bilan des gens aidés » sera positif.

Par contre je ne suis pas fou, je vais le faire en plusieurs fois parce que sinon mon niveau de doute va me faire publier zéro mot. C’est parti !

Quelques problèmes de gens dont le livre fournit une solution

Je me suis fixé des objectifs professionnels et je les ai atteints. Ma carrière est un formidable succès, mais pour cela, j’ai dû sacrifier ma vie privée. Je ne vois plus ma femme, ni mes enfants. Je ne suis même pas sûr de savoir qui je suis et ce qui compte vraiment pour moi. J’en suis arrivé à me demander si tout cela en valait bien la peine.

J’ai suivi des dizaines de séminaires de management. J’attends énormément de mes employés et je fais beaucoup d’efforts pour être agréable et juste envers eux. Mais je ne ressens aucun dévouement de leur part à mon égard. Je crois que si j’étais en congé de maladie, ils passeraient leurs journées à bavarder près du distributeur de boissons. Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à leur donner envie d’être responsables, et indépendants, ou au moins à trouver des employés qui le sont ?

Mon fils a seize ans. Il conteste tout et il se drogue. J’ai tout essayé, il ne m’écoute pas. Que puis-je faire ?

Il y a tant de choses à mener à bien et si peu de temps. Je me sens nerveux et harassé en permanence, tous les jours, sept jours sur sept. J’ai participé à des séminaires de gestion du temps et j’ai essayé une bonne demi-douzaine de façons différentes d’organiser ma journée. Cela m’a un peu aidé, mais je ne vis toujours pas la vie heureuse, productive et tranquille que je désirerais.

Je voudrais enseigner à mes enfants la valeur du travail. Mais pour qu’ils fassent la moindre chose, je dois les surveiller d’encore plus près… et supporter leurs jérémiades à chaque nouvel effort. Il m’est beaucoup plus facile de tout faire moi-même. Pourquoi les enfants ne peuvent-ils pas travailler avec entrain et sans qu’on ait à les rappeler à l’ordre ?

Je suis très occupé, toujours pris. Mais parfois, je me demande si tout ce que j’accomplis apportera quelque chose à long terme. J’aimerais pouvoir penser que ma vie a un sens, que j’ai laissé ma trace, mon empreinte quelque part…

Lorsque je vois mes amis ou des membres de ma famille réussir et recevoir des récompenses, je souris et je les félicite avec enthousiasme. Mais intérieurement, je fulmine. Pourquoi eux ?

J’ai une personnalité très forte. Je sais que, dans mes rapports avec les autres, je peux avoir une action déterminante sur l’issue des discussions. La plupart du temps, je réussis à amener mon interlocuteur à accepter la solution que je propose. Je sais que j’ai bien réfléchi à tous les cas de figure et je suis convaincu que ma solution est la meilleure pour tout le monde. Mais je me sens mal à l’aise. Je me demande sans cesse ce que les autres pensent réellement de moi et de mes idées.

Mon mariage est un échec. Nous ne nous disputons pas, mais nous ne nous aimons plus. Nous avons consulté un psychologue, essayé pas mal de trucs, mais j’ai bien l’impression que nous n’arrivons plus à ranimer les sentiments que nous avions l’un pour l’autre.

Ces confidences résonnent-elles un peu en vous ? Ces exemples sont pris de la préface du livre.

Si je devais convaincre mon ancien moi en deux mots

« Le livre, contrairement à ce que tu as déjà peut-être déjà pu voir, ne traite pas les problèmes individuellement, mais il les traite de manière globale. Et ce, avec une superbe formalisation : simple, unifiante, au fort pouvoir explicatif, en forte adéquation avec le réel. »

KhoaDe2014 : « GIMME THIS BOOK »

Liens Amazon du livre / e-book

En VO : The Seven Habits of Highly Effective People
En VF : Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent
Je vous ai déjà dit que je trouvais le titre pas très attractif pour un Français ?

Vote pour le prochain article (edit : vote clos)

EDIT : l’article suivant en question est ici

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, ou si vous avez envie de me lire plus, est-ce que vous préférez…

  • Des témoignages de gens que je connais
  • Une F.A.Q.D.M. (Foire Aux Questions De Méfiance). D’ailleurs, c’est « open questions » en-dessous
  • Un aperçu de ce qui est dit dans le livre
  • Mon ressenti
  • Autre ?

Dites-moi en commentaire ci-dessous ! [EDIT : la comptabilisation des votes est close pour le prochain article, mais je les lis encore :)]

Et ne le rate pas

Ici la Page Facebook pour s’abonner ou


8 réactions au sujet de « Ma recommandation n°1 : The Seven Habits (1) »

  1. Je vote pour l’aperçu que tu agrémentes par ton ressenti personnel (oui bon c’est un double vote mais ça irait bien ensemble !)

  2. L’article sur FB avait piqué ma curiosité, mais il ne tombait pas au bon moment. Maintenant que j’ai l’esprit assez libre, et cet article servant de rappel, j’ai commencé à le lire. Je souhaiterais lire ton témoignage + celui de tes connaissances

  3. Je vote pour un aperçu de ce qui est dit dans le livre sur un des sujets qui t’as personnellement marqué (un peu mixte aussi comme vote^^), ce qui donnerait plus envie de le lire (même si ceci dit tu es déjà convaincant j’ai bien envie de le lire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *